Lecture·Noël

Les ours mal léchés d’apprivoisent pour Noël (Valentine Stergann, 2020)

Qu’est-ce que ça raconte ?

Et s’il suffisait de quelques flocons de neige pour réparer les cœurs ?

Malgré un quotidien bien huilé, Irène a l’impression de passer à côté de son destin. Alors, quand elle apprend que la vieille amie de sa grand-mère lui lègue sa maison en Angleterre, elle n’hésite pas et saute seule dans le premier avion, direction Charlestown.

À l’aube des fêtes de fin d’année, elle démarre une nouvelle vie avec de nouveaux voisins : un septuagénaire loufoque, une pétillante serveuse… mais surtout Rudolph, solitaire et bourru, veuf depuis deux ans. Aussi attirant qu’agaçant, cet homme des cavernes se maintient tant bien que mal au-dessus des flots grâce à son fils.

Et si l’étincelante Irène réussissait à le faire sourire à nouveau ? Et si c’était ça, la magie de Noël ?

Mon avis

En ouvrant pour la première fois le livre, je découvre à l’arrière de la couverture l’auteur et son parcours. Et dès le premier chapitre, j’accroche totalement, au point où je lutte pour fermer le roman et aller me coucher. Je m’identifie d’office au personnage principal et à ses galères que n’importe qui pourrait rencontrer dans sa vie et dont on ne parle pas forcément.
Plus on avance dans le roman, plus j’ai l’impression qu’il s’adoucit. Il m’a fait pensé à mon coup de cœur pour On regrettera plus tard (Agnès Ledig, 2016). J’ai adoré passer mes soirées avec cette romance, mais je n’ai pas retrouvé assez d’images et l’ambiance de Noël que j’attendais.

Note

4/5

Un commentaire sur “Les ours mal léchés d’apprivoisent pour Noël (Valentine Stergann, 2020)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s