Beauté

Savon de Marseille

L’appellation « Savon de Marseille » n’est en fait pas un nom déposé et fait donc face à 90% de contrefaçon. En réalité, il existe encore très peu d’artisans qui suivent la véritable recette et le véritable procédé. Pour ma part, j’ai voulu me tourner vers le « vrai » savon de Marseille.

Qu’est-ce qu’un vrai savon de Marseille ?

Tout d’abord, les ingrédients et la composition. Il contient très peu d’ingrédients, et surtout exclusivement des huiles végétales et tout particulièrement la fameuse huile d’olive. C’est pour cela que doit figurer le « 72% d’huile » sur l’emballage maison aussi sur l’une des faces du savon. Naturels, sans conservateurs ni colorants, sa couleur peut être verte, beige ou brune mais toutes autres couleurs traduisent du colorant. Il ne contient pas non plus de graisse animal, ni de parfums d’où son odeur particulière qui est plus ou moins forte selon le pourcentage de grignons d’olives.

Son procédé de fabrication est ancestral et traditionnel. Un procédé de saponification qui se fait dans des chaudrons et sous l’œil d’un « maître du feu ». Une fois qu’il est prêt, nous pouvons alors le trouver sous différentes formes: cube, parallélépipède, ovale, copeaux ou paillettes.

UPSM Logo, Union des Professionnels du savon de Marseille

Ce logo a été dépose par l’Union des professionnels du savon de Marseille. Il est présent sur l’étiquette ainsi que le savon afin de garantir l’authenticité de celui-ci.

Où le trouver ?

Pour ma part, je l’ai trouvé dans une petite boutique de ma ville qui revend des marques écoresponsables. Cependant, on peut trouver sur les sites des fabricants des points de vente dans toute la France, ou encore la solution de la commande en ligne. Voici donc une liste des professionnels du savon de Marseille:

Mon avis

Avant même d’avoir testé mon savon solide, j’avais déjà en tête de passer au savon de Marseille. Lors de son achat, dans la boutique, j’avais remarqué une odeur assez spéciale au premier abord, mais c’est tout à fait normal et elle ne reste pas sur la peau. Alors dès que je l’ai enfin eu, je l’ai directement testé sur tout mon corps.
Je commence donc par l’appliquer sur mes cheveux de la manière dont je trouve la plus simple: frotter le savon au niveau de mon crâne et de mes racines. J’ai été assez surprise de voir que ça moussait vraiment pas mal et d’avoir un lavage très simple. Mais lorsqu’il a fallu rincer, mes cheveux « collaient », et ça a été plutôt compliqué à ce niveau là. C’est au séchage que j’ai remarqué mes cheveux très emmêlés et surtout mes pointes très sèches. Je pense donc plutôt passer sur un shampoing et après shampoing solide.
Pour ce qui est du corps et du visage, au contraire, ça n’a pas beaucoup moussé et le lavage était tout aussi simple. Après la douche, ma peau était très douce et je n’ai eu aucune réaction. Pour ce qui est du visage, je crois déjà voir quelques améliorations au niveau de ma peau: elle est moins grasse et donc moins d’imperfections.

Après seulement quelques jours, j’adopte complètement ce nouvel acolyte, et je ne changerais certainement plus. En plus d’être économique et écologique, c’est ce qu’il y a de plus naturel et simple !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s